Durs et cuirs


Publié dans Technikart

Depuis 8 ans, ils parcourent les rues de San Diego sur leur Harley Davidson, blouson en cuir sur les épaules et musique country dans les oreilles. Au premier abord, les San Diego Cruisers ressemblent à n’importe quel club de motards de la ville, sauf qu’ils sont les derniers à assumer et revendiquer leur homosexualité. Au quotidien, les Cruisers doivent faire face à de nombreuses difficultés, à commencer par l’hostilité des autres gangs de bikers de la région. Conservateurs, revendiquant un territoire, certains d’entres eux voient d’un mauvais œil ces bikers gay. S’ajoute à cela l’homophobie de certains habitants de San Diego, l’une des villes les plus conservative de Californie. 


Malgré tous ces obstacles, les Cruisers continuent de prendre la route chaque semaine. Leur objectif est également d’aider la communauté LGBT de la ville en organisant des levées de fonds au Loft, leur bar. Tous ces motards sont venus chercher quelque chose de différent. Certains ont fui des Etats plus homophobes, comme l’Illinois ou le Texas, tandis que d’autres sont venus chercher une seconde famille. Pour eux, le club permet de se soutenir, dans une Amérique qu’ils considèrent de plus en plus divisée et hostile.

Using Format